dessine-moi un oiseau

Le Défilé des oiseaux.
Cette mise en scène, inspirée par le récit du poète mystique du 13ème siècle Farid Al-din Attar, est le
fruit d’une collaboration entre Marie-Noëlle Romvos, Marie Duc, et Yvon Gisse.
Cette installation fait écho aux processions du 15 Août du siècle passé, immortalisées sur les cartes
postales de la Villa des Cyclamens d’Auteuil.
L’histoire raconte la quête des oiseaux, guidés par la Huppe, qui partent à la recherche de leur roi.
De la grotte de la villa des cyclamens, transformée en couveuse géante illuminée par des bougies
déposées par le public dans des coquilles d’œufs, s’envolent les oiseaux représentés par des dessins
d’enfants de nos écoles.
30 oiseaux parviennent au terme de leur quête, et découvrent au-dessus de la grotte, l’être suprême
symbolisé par le calvaire qui sera métamorphosé en miroir, car Simorgh est son nom qui signifie en
Persan 30 oiseaux.
Serait-il dit que partir à la recherche d’un idéal serait partir en quête de soi-même ?
Les silhouettes de ces 30 oiseaux, installées autour du calvaire, seront créées par un collectif
d’artistes qui s’inspireront des dessins des enfants.

En-tête 1