• Facebook
  • Instagram

10h-22h

Salle des fêtes

Une projection de plusieurs films proposés

par François Bonenfant

produits par l'école du Fresnoy à Tourcoing.

tous les films racontent quelque chose du nord.

 

 

 

les films :

Justine PLUVINAGE - “Cuisine américaine », 2015 -18’

Aux mots des voisins se superposent des bribes de vie quotidienne. Cuisine américaine est une déambulation, une balade, une plongée dans un immeuble, mon HLM. De long en large, le film déroule son mouvement, il prend de la hauteur, appréhende le dédale, se faufile dans le bâti. Il pénètre les appartements, sonde l'architecture au regard de l'humanité qui la vie.

 

Isabel PAGLIAI - “Isabella Morra », 2015 -22’

Entre les histoires débridées d’Adriana, petite fille d’aujourd’hui, et la poésie d’Isabella, accusée par ses frères au XVIe siècle de trahison, quel rapport ? Ici, Adriana raconte, Camille maugrée, et Océane s’évertue à faire prononcer à sa poupée son sempiternel discours. La trace d’un programme, ou au contraire, l’espoir d’une émancipation possible ?

 

Jacob WIENER - “Hauts-de-France”, 2016-11’

Des images en 16mm, révélées entièrement au vin rouge par un procédé chimique développé et mis en pratique par l'artiste, amènent le spectateur en contact avec un monde vécu mais aussi imaginé, d'ivresse et d'insécurité, à travers une érosion douce de l'image sur l'écran. La tension des actualités et une lecture personnelle des paysages et lumières du Nord.

 

Assia PIQUERAS - “Récif”, 2017-10’

Trois paroles, à flanc d’une infinité de briques. Elles ont différents âges. Elles se sont formées au cours d'entretiens réalisés avec les habitants du lieu. "Que voyez-vous quand vous êtes à la fenêtre ?" Ils regardent vers la couleur, vers le point où la route commence, à l’endroit de la soif, dans le désert et sur la mer. Par trois fois, la route a heurté ce récif architectural, paradigme d’une modernité radieuse aussitôt radiée, qu’on appelle barre d’habitation.

 

Elsa BRES - “Love canal”, 2017-18’

Il a y 300 millions d’années, le Nord de la France était un marécage. Il y a 140 ans, un canal est creusé et jamais mis en eau. Un jour, des vagabonds décident de descendre un fleuve invisible et ramassent en chemin les débris d’un monde pour en commencer un autre.

 

Julie VACHER, « Vendhuile », 2017 – 20’

Dans le nord de la France, un village isolé par la neige appréhende l'arrivée d'un homme qui braconne. Corps étranger, ogre ou loup, une rumeur sourde circule à propos de l’intrus.

 

Raphaël BOTIVEAU, « London calling », 2017-16’

un film co-écrit avec Hélène Baillot

Un groupe d’acteurs amateurs, anciens migrants de la « Jungle de Calais », incarnent Jean-Paul Belmondo et ses acolytes de Week-end à Zuydcoote. Réalisé par Henri Verneuil en 1964, ce film décrit l’errance d’un groupe de soldats français cherchant à s’embarquer pour l’Angleterre en pleine débâcle de 1940.

et les films du cinéaste Joris Laquittant

LA BAIE de Joris Laquittant - Fiction / Fantastique - 21min
Chaque année au solstice d'été, la Baie se transforme en désert de sable, les marées s’arrêtent. Michel, un chasseur, est missionné pour contrer les caprices de la Nature. Mais cette année-là, rien ne se passe comme prévu.  

LE RAYON BLEU de Joris Laquittant - Documentaire - 27min
1993. A 3 ans, Joris est témoin d'un étrange phénomène paranormal. Aujourd'hui, plus de vingt ans après, il ne fait pas un film pour convaincre, mais un film pour comprendre...  

THEY COME FROM THE PAST de Joris Laquittant - Fiction / Fantastique - 5min
Une nuit de 1998. Un enfant découvre les pouvoirs d'une étrange lampe magique.